NUMÉRO #48


STREET ART ISRAEL
TCHERNOBYL BY JACE
ANCIENTS VS MODERNES

INTI
RAY CAESAR
STEPHEN POWERS
WASTED RITA
SUPAKITCH
GREMS

WHITE PAGE CHALLENGE


LE 13 SERA-T-IL VOTRE TICKET POUR GRAFFITI ART MAGAZINE ?

UNE INCROYABLE OCCASION D’ECRIRE L’HISTOIRE DE GRAFFITI ART MAGAZINE

 

 

 

 

 

NUMÉRO #48


STREET ART ISRAEL
TCHERNOBYL BY JACE
ANCIENTS VS MODERNES

INTI
RAY CAESAR
STEPHEN POWERS
WASTED RITA
SUPAKITCH
GREMS

NUMÉRO #47


artistes présentés

HYURO
GERARD ZLOTYKAMIEN
OX
SEATY
ERMSY
BLO
WAYNE HORSE
CLET

NUMÉRO #46


artistes présentés

CARRIE REICHARDT
ARYZ
GRIS1
CRYSTAL WAGNER
DAN RAWLINGS
LUCY SPARROW
ROMAIN FROQUET
TAKU OBATA

Le Street Art pour origine.
L’Art Contemporain Urbain pour expression.

Retisser des liens avec nos racines street art

ÉDITO #48 | Janvier-Février 2020

Retisser des liens entre nos racines Street Art et la réalité de l’Art Contemporain Urbain d’aujourd’hui est une évidence. Dans de nouvelles rubriques, nous partirons dorénavant à la découverte de destinations et lieux qui font la scène internationale du Street Art. Notre première étape nous mène en Israël, où la vivacité de la création n’a d’égal que les combats qui l’animent. Dans le même esprit, nous suivons Jace, parti – en mode commando – offrir son Gouzou aux fantômes de Tchernobyl. Un dialogue impossible ? Pas si sûr !

L’art urbain sous influence

Des prises d’assaut de l’espace public aux créations en atelier, les références et les détournements d’œuvres antiques ou classiques font légion. Et si l’Art Urbain réconciliait les anciens et les modernes ? Avec des acteurs engagés, nous explorons une situation complexe dans notre dossier.

Richesse et diversité

La diversité des sources d’inspiration fait la richesse de la création. L’univers solaire d’INTI prend sa source dans un brassage culturel empreint d’un optimisme exacerbé et de références mythologiques. Ray Caesar nous présente ses amies imaginaires nées de ses traumatismes juvéniles. Pour Stephen Powers et Wasted Rita, les moteurs de la création sont plus immédiats : les travers de la société de consommation pour l’un, un féminisme déjanté pour l’autre. Les deux se retrouvent dans leur maîtrise des mots et des jeux calligraphiques. Les plasticiens Supakitch et Grems créent de nouvelles expressions visuelles où l’esthétisme prend une place centrale.

Last but not least

Nos flux logistiques ont été revus pour limiter nos rejets de CO2. Les magazines ne parcourent plus qu’une trentaine de kilomètres avant d’entrer dans les circuits de distribution contre plus de 1 500 auparavant. À chacun sa contribution pour l’environnement.

BOUTIQUE
kiosque

trouver
un point de vente
près de chez vous

GRAFFITIARTNews

Chaque mois, des pépites à vous faire découvrir. Restons connectés.