NUMÉRO #58


STREET ART NEW MADRID
STRAAT AMSTERDAM
STREET ART & AFFICHES

OKUDA
SAYPE
ASTRO
GUILIO VESPRINI
ROUGE HARTLEY
BOB TONIC

     

NUMÉRO #57


STREET ART NEW DEHLI
TRANSITION ABBEVILLE
DESTINATIONS STREET ART

JACQUES VILLEGLE
GONZALO BORONDO
WILD DRAWING
CLAUDIO ETHOS
DULK
BOUDA

NUMÉRO #56


STREET ART MONTREAL
STREET ART CITY
COMICS & GRAFFITI

NYCHOS
LEON KEER
MATEO
LOR-K
BK FOXX
MIKAEL B

NUMÉRO #55


STREET ART ROME
ECOLE-MUSEE CHAPPES
GREEN STREET ART

PEJAC
HOPARE
TOXIC
JAN VORMANN
BYC
NEVERCREW

Le Street Art pour origine.
L’Art Contemporain Urbain pour expression.

L’été sous les bombes du Street Art 

ÉDITO #58 | Septembre 2021

L’été Street Art tient ses promesses et la création est, comme toujours, au rendez-vous.

Nous en profitons pour sillonner l’Europe. Pour notre première étape, nous nous immergeons dans la foisonnante scène madrilène, véritable carrefour et lieu de rencontre des graffeurs et des street artistes de tous horizons. Sous leurs bombes, Madrid se transforme à vue d’œil (musée à ciel ouvert ou underground plus ou moins « institutionnalisé »).

Non rassasiés, nous mettons le cap sur Ostende en Belgique pour accoster à Crystal Ship, qui nous a tant manqué l’an dernier et qui a métamorphosé la ville côtière en destination Street Art à part entière. A trois heures de route de là, en direction d’Amsterdam, nous nous approchons du STRAAT, paradis du graffiti à l’extérieur, et musée de Street Art à l’intérieur.

Désireux d’aller plus loin, nous nous plongeons dans les NFT, nouvel eldorado pour certains, nouveau terrain vague pour d’autres. Le Street Art fait-il sa mutation digitale ? Cela est une évidence ! Pour revenir aux fondamentaux, nous mettons le Street Art à l’affiche.

Outre les supports et les lieux, les formes de l’Art Urbain sont variées. Si Astro, Okuda et Giulio Vesprini se retrouvent dans l’usage de la géométrie et de la couleur, l’univers de chacun est singulier. Si Okuda marie lignes et figuratif pour donner naissance à des œuvres pop surréalistes, Giulio Vesprini se rêve architecte. Astro inscrit aussi sa technique dans le travail des proportions pour donner l’illusion d’une troisième dimension à ses œuvres. Pour sa part, Saype déploie ses fresques géantes et biodégradables, toujours en noir et blanc, aux messages humanistes et écologistes directement sur l’herbe, le sable… Quant à Rouge Hartley, elle redonne sa place aux pigments pour des œuvres figuratives et intimistes. Dans un style très différent, Bob Tonic revisite des codes du Street Art à la mode Pop Art.

Retrouvez, mi-octobre, notre Guide 2021 de l’Art Contemporain Urbain. Pour les impatients, il est en prévente sur notre boutique shop.graffitiartmagazine.com

Multifacettes, multiculturel…, le Street Art en mode conquête.

BOUTIQUE
GraffitiART Boutique
kiosque

 

trouver un point de vente près de chez vous

GRAFFITIARTNews
Chaque mois, des pépites à vous faire découvrir. Restons connectés.