NUMÉRO #67


STREET ART BELFAST
TUNNEL DES TUILERIES
URBEX AU FEMININ Part II

SETH
BORDALO II
MADAME
MANOLO MESA
ZABOU

NUMÉRO #66


STREET ART LILLE
BELLE FRICHE DE MAI
LE SACRE ET LE PROFANE

AMANDINE URRUTY
BUFF MONSTER
HENDRIK BEIKIRCH
NEBAY
TAKERU AMANO

NUMÉRO #65


STREET ART LOS ANGELES
VÖLKLINGER HÜTTE
URBEX AU FEMININ

D*FACE
STOM500
MONSTA
QUEEN ANDREA
FANAKAPAN

NUMÉRO #64


STREET ART ATHENES
DJERBAHOOD
STREET ART & ANONYMAT

BOM.K
MODE2
ELLE
INO
LUDOVILK MYERS

     

Le Street Art pour origine.
L’Art Contemporain Urbain pour expression.

Le Street Art en fête

ÉDITO #67 | Décembre-Janvier 2023

A l’approche des fêtes de fin d’année, l’Art Urbain étincelle à tout va et la profusion de couleurs et de créativité apporte une touche d’optimisme dans une période troublée. Les succès des expositions Capitale(s) 60 ans d’Art Urbain et 40 ans de Pochoirs de Jef Aérosol témoignent de l’engoûement intact pour l’Art Urbain et son histoire.

Concilier passé et présent anime cette parution de GraffitiART. Notre exploration des rues de Belfast révèle une histoire captivante et une tradition d’art mural qui se nourrit de blessures passées. Au-delà de faits historiques, l’Art Urbain redonne vie et attractivité à des lieux abandonnés ou ayant perdu leur fonction originelle. La transformation du Tunnel des Tuileries à Paris est un parfait exemple. En quelques mois, le tunnel routier dont la piétonisation a fait couler beaucoup d’encre a fait sa mue en galerie couverte plébiscitée par les artistes et les Parisiens. Une mue d’un autre genre est en cours au Prieuré de Vivion, où le cultuel cède la place à l’Art Urbain sous l’impulsion de mécènes. Mais l’Urbex reste la manière la plus radicale de découvrir des lieux abandonnés, nous continuons nos découvertes avec l’opus 2 de l’Urbex au Féminin.

Côté Talents, la singularité des projets et des réalisations guide notre sélection. Ainsi Seth, son imaginaire et ses vortex sont à l’affiche au moment où son actualité n’a jamais été aussi riche. Dans un style aussi unique, Bordalo II revendique à travers son bestiaire et ses compositions à base de déchets à recycler une conscience environnementale sans faille. Complètent notre line-up, Madame et ses collages poétiques, Manolo Mesa et ses natures mortes en format XXL et Zabou et ses visages hyperréalistes du quotidien.

Toute l’équipe de GraffitiART vous souhaite de joyeuses fêtes et vous donne rendez-vous en 2023 pour de nouvelles aventures éditoriales.

Le Street Art en joie.

BOUTIQUE
GraffitiART Boutique

GRAFFITIARTNews

Chaque mois, des pépites à vous faire découvrir. Restons connectés.